Sans Rendez-vous

Réponse immédiate


Consultation gratuite

Un véritable avocat vous répond


Sans déplacement

sur toute la France


Du lundi au dimanche

de 9h à 19h


09.72.10.14.90

Gratuit selon votre opérateur

Votre nom :
Votre prénom :
Votre email :
Votre téléphone :
Votre question juridique :
Please leave this field empty. Je valide l'envoi d'un mail
Posez votre question...

Avocat pour une indemnité suite à une erreur médicale

Qu’il s’agisse d’un aléa thérapeutique ou d’un accident médical fautif, la loi vous autorise à demander une réparation de ce préjudice en tant que victimes d’erreurs médicales. Les actions à mener pour bénéficier de l'indemnité d’une erreur médicale consistent en une procédure de règlement amiable devant une commission de conciliation et d’indemnisation ou en une procédure judiciaire. Faire appel à un avocat expérimenté et compétent vous garantit une meilleure assistance ou une meilleure valorisation de vos droits. Notre cabinet d’avocat dispose d’une équipe opérationnelle et disponible pour vous accompagner et vous permettre d’obtenir une indemnité d’une erreur médicale correspondant au préjudice que vous subissez.

 

Les démarches préalables pour bénéficier de l’indemnité d’une erreur médicale

 

Pour pouvoir bénéficier de l'indemnité d’une erreur médicale dont vous avez été victime, il est indispensable d’accomplir certaines formalités. Vous devez ainsi faire reconnaître l’erreur médicale. Pour ce faire, il faut impérativement réunir l’ensemble des informations et pièces permettant de prouver que vous avez subi des dommages graves au cours d’une intervention médicale. Il s’agit essentiellement de rapporter des informations sur les causes et les circonstances du préjudice dont vous réclamez réparation.

 

Dans la pratique, la loi vous autorise à demander à l’établissement de santé ou au professionnel qui vous a délivré les soins incriminés votre dossier médical. A ce propos, il est bon de savoir qu’une copie de votre dossier médical doit vous être remise sous 48 heures ou dans un délai de 8 jours. C’est ce qui ressort de la lecture combinée du code la santé publique et de la nouvelle loi sur les accidents en matière médicale.

 

Notre accompagnement

 

Lors de la procédure devant la commission régionale de conciliation et d’indemnisation saisie, notre mission va consister essentiellement à vous aider à présenter un dossier pertinent. Notre avocat, fort de son expérience dans le domaine, pourra vous apporter son expertise pour préparer un dossier qui garantira une meilleure indemnité d’une erreur médicale d’un montant correspondant au préjudice que vous subissez.


Mais l’intervention de cet avocat expérimenté et son équipe n’a de véritable sens que lors de l’action judiciaire dans l’hypothèse d’une indemnisation jugée insuffisante au regard du degré du dommage subit ou de méprise de vos droits les plus élémentaires. Il interviendra pour représenter et faire valoir vos droits lésés.